Rappel à Dieu hier du Khalife général des Mourides
Fin de mission pour Serigne Sidy Mokhtar Mbacké

Rappel à Dieu hier du Khalife général des Mourides

Fin de mission pour Serigne Sidy Mokhtar Mbacké
Copyright © Senemedia.com


La communauté musulmane est en deuil. Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, plus connu sous le nom de Serigne Cheikh Maty Lèye, et septième Khalife de Bamba, a terminé hier sa mission sur terre. La nouvelle est tombée tard dans la nuit et a plongé les fidèles dans la tristesse et la consternation. Né en 1924 à Mbacké Kadior, village où son père Serigne Bara avait l’habitude de se retirer pour apprendre le Coran et pratiquer les préceptes de l’Islam, il a subi une formation complète sur le mysticisme ; ce qui lui a permis de mener beaucoup d’activités telles que l’élevage, l’agriculture, l’éducation spirituelle sur la méthode et l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba. Ce sont d’ailleurs ces activités qui faisaient qu’il n’était pas très connu avant d’être Khalife de son père Serigne Bara Mbacké.

Il a débuté son « Khalifa » le 22 mai 1990, succédant à son grand frère Serigne Abdoul Aziz Bara Mbacké qui n’avait ménagé aucun effet pour conserver l’héritage de Serigne Modou Bara, premier Khalife de Serigne Bara, de 1965 à 1952.

Cheikh Maty Lèye a poursuivi l’œuvre de son père et de ses deux grands frères qui l’avaient précédé. Il s’est toujours occupé de l’entretien et de la construction de mosquées, il a aménagé des terres, crée des « Daara » et des maisons dédiées à Serigne Bara.

Sur ce régistre, il a amené beaucoup de personnes effectué le pèlerinage à la Mecque ; et c’est lui qui payait tous les frais de ses propres moyens. Il a également mis à la disposition du khalifat de Serigne Bara, et ceci pour toujours, la maison qu’il avait construite à Mbacké Kadior, qu’il a consacrée comme « Hadiya » à Serigne Bara. Il a aussi construit une maison de Khalife à Gouye Mouride Mbinde et une bibliothèque, ainsi qu’une mosquée. Il a aussi crée beaucoup de Daara pour l’apprentissage du Coran et l’éducation spirituelle, comme à Keur Ngana.

Le premier juillet 2010, Serigne Cheikh Maty Lèye succède à Serigne Bara Mbacké Falilou à la tête de la confrérie mouride. Et ce fut le début pour la réalisation des grands travaux. Son projet phare fut la réfection de la Grande Mosquée de Touba pour un coût d’environ 6 milliards de FCFA. Un énorme chantier entièrement financé par le Mouridisme. La recommandation, faut-il le rappeler, était de 1140 F comme contribution minimale par personne. Démarrés en mars 2013, l’état d’avancement des travaux rassure plus d’un.

Après la Grande Mosquée de Touba, le Khalife lance celle de Masâlikul Jinân à Dakar : hormis Touba, elle sera la plus grande mosquée du pays et sans doute d’Afrique de l’Ouest. Un chantier colossal, d’un coût estimé à 30 milliards pour l’ensemble du complexe, financé également par le Khalife avec le soutien et l’appui de toute la communauté mouride. Aujourd’hui que ces deux chantiers sont en phase de finition, Cheikh Maty Lèye a rejoint ses illustres prédécesseurs. Ainsi, il appartiendra à Serigne Moutakha Bassirou Mbacké de continuer l’œuvre du Saint homme qui, toute sa vie durant s’est battu pour le rayonnement de l’Islam. En digne héritier de Khadimoul Rassoul.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
PAIX DEFINITIVE EN CASAMANCE : MACKY APPELLE A FAIRE PREUVE DE PATIENCE
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
TRAFIC DE FAUX MEDICAMENTS A TOUBA ET A KEUR SERIGNE BI : LES PHARMACIENS CHARGENT L’ETAT
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE
LIBERTE 6 : UN RESEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DEMANTELE
DRAME AUX HLM 3 : YAMA DIOP MORTELLEMENT POIGNARDEE PAR SON NEVEU
DRAME AUX HLM 3 : YAMA DIOP MORTELLEMENT POIGNARDEE PAR SON NEVEU