Attaque meurtrière à Ziguinchor : Réaction de Monsieur Souleymane Jules Diop
Selon le Ministre délégué auprès du Premier ministre en charge du PUDC, les responsables seront traqués

Attaque meurtrière à Ziguinchor : Réaction de Monsieur Souleymane Jules Diop

Selon le Ministre délégué auprès du Premier ministre en charge du PUDC, les responsables seront traqués
Copyright © Senemedia.com


Invité de l’émission « Grand jury » de la Rfm, le ministre délégué auprès du Premier ministre en charge du PUDC a condamné vigoureusement la tuerie en Casamance. Il a assuré que les responsables de cet acte ignoble seront traqués et traduits en justice et traduits en justice.

Originaire de la Casamance, Souleymane Jules Diop ne cache pas son amertume et sa consternation, suite au drame qui a bouleversé toute la population de la région sud du pays. Pour lui, ceci est le fait de « barbares qui veulent semer la terreur et qui ont réussi à tuer 13 Sénégalais ».

Toutefois, s’interroge-t-il sous le coup de l’émotion. « Comment on peut revendiquer l’indépendance pour les Casamançais en commençant par les tuer ? ». Le ministre d’assurer que ces crimes ne resteront pas impunis. « Les responsables seront traqués. Ils auront une réponse à la hauteur de leur agression », a-t-il déclaré à l’émission « Grand Jury » de la Rfm de ce dimanche.

Aussi, à en croire Souleymane Jules Diop, cette tragédie ne peut être l’œuvre que « des reflux d’illuminés » comme il peut en exister dans tous les mouvements comme le Mfdc. « Quand des délinquants veulent semer la terreur, ils n’ont pas besoin d’être nombreux », tranche-t-il. Mais c’est peine perdue, si l’on en croit le ministre délégué qui est revenu sur les multiples efforts accomplis par le gouvernement pour dénouer la crise vieille de plus de 30 ans.

Mr. Diop est également revenu sur les efforts de l’Etat destinés à renforcer la sécurité sur toute l’étendue du territoire. « Nous avons, dit-il, doublé les moyens de notre armée. Nous avons acheté des voitures blindées. Nous avons même des drones, des avions qui sont équipés de radars ». Malgré tout, concède-t-il, certains « barbares » continuent de « tuer » sporadiquement des citoyens. Ce sont des actes désespérés », selon lui.

Souleymane Jules Diop d’exprimer toute sa désolation, au vu de toutes ces personnes, civils et militaires, qui ont laissé leur vie dans ce conflit. « Nous avons perdu beaucoup de soldats, environ 70. Il y a aussi 776 personnes victimes des mines, sans prendre compte de l’ampleur du désastre… En décembre 2011, nous avons perdu une vingtaine d’hommes », se remémore-t-il pour le condamnder.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec