Infanticide à Mbacké : Ndèye Ndiaye jette son nouveau-né dans une fosse septique
Agée d’une trentaine d’année, Ndèye Ndiaye a accouché d’un bébé, issu d’une grossesse adultérine

Infanticide à Mbacké : Ndèye Ndiaye jette son nouveau-né dans une fosse septique

Agée d’une trentaine d’année, Ndèye Ndiaye a accouché d’un bébé, issu d’une grossesse adultérine
Copyright © Senemedia.com


Encore un cas d’infanticide qui défraie la chronique dans la capitale du Baol. Ndèye Ndiaye, une jeune femme âgée d’une trentaine d’années, a accouché discrètement, puis pris la décision de jeter son nouveau-né dans une fosse septique. La jeune maman résidait au quartier Ndamatou de Touba, d’où elle aurait commis son forfait avant de disparaître dans la nature. Après son accouchement, intervenu bien avant le 24 décembre (jour de son arrestation), elle n’a trouvé mieux que de faire disparaître son bébé. La mise en cause ne s’est pas limitée à cela, parce qu’après avoir commis son « crime », la jeune maman est allé se terrer au domicile d’un de ses parents établi dans la commune de Mbacké. Ndèye Ndiaye a disparu, laissant derrière elle, un nouveau-né qui luttait contre mort jusqu’à son dernier souffle. Mais, mal lui en a pris. Car, elle a été arrêtée le 24 décembre dernier à Mbacké par la Police, puis déférée au Parquet de Diourbel le vendredi 29 décembre dernier. Selon une source très proche du dossier, la mise en cause aurait reconnu son « crime ».

Présentement, Ndèye Ndiaye se trouve à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel où elle cogite sur le sort qui lui sera réservé par les juges de la Chambre criminelle du tribunal de grande instance du Baol. Déférée au Parquet, elle a fait l’objet de deux retours de Parquet. Le vendredi 29 décembre dernier, la mise en cause n’a pas pu faire face au procureur de la République. Elle a passé tout le long week-end au Commissariat urbain de Diourbel avant d’être présentée à nouveau au parquetier avant-hier mardi. Ce n’est qu’hier, après son second retour de Parquet, que la jeune maman a été entendue dans le fond. Le dossier est confié au juge d’instruction du 2ème Cabinet du tribunal de grande instance de Diourbel pour l’ouverture d’une information. Ndèye Ndiaye croupit, depuis hier, à la capitale du silence de Diourbel. Elle devrait répondre, dans les prochains mois, au chef d’accusation d’infanticide.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec