SONACOS : Campagne de commercialisation de l’arachide
« Nous payons chaque jour 500 millions FCFA aux opérateurs pendant les 5 mois de la campagne »

SONACOS : Campagne de commercialisation de l’arachide

« Nous payons chaque jour 500 millions FCFA aux opérateurs pendant les 5 mois de la campagne »
Copyright © Senemedia.com


Le directeur général de la SONACOS Pape Dieng a tenu hier à Kaolack une réunion de coordination. S’agissant de l’huile locale, il a déclaré que la production est sur le marché national et international. A cet effet, il a annoncé l’achat de 10 presses à huile d’une capacité de production estimée entre 90 000 à 120 000 tonnes par jour. Ceci pour augmenter la production de l’huile raffinée. Toutefois, il a souligné que l’usine est dans la démarche de collecter une grande quantité de graines. « Nous payons chaque jour 500 millions FCFA aux opérateurs pendant les 5 mois de la campagne. Donc, nous pouvons espérer une bonne campagne de commercialisation qui fera l’affaire de tous les acteurs de la filière », promet-il.

Face à la presse, il a fait savoir qu’après un mois de campagne de commercialisation de l’arachide, 46 000 tonnes de graines sont déjà collectées par la SONACOS sur les 1 400 000 tonnes produites sur le territoire national. Une performance record au vu des statistiques de l’année dernière. « Plus de 736 camions sont en attente de déchargement contre 26 000 tonnes l’année dernière à la même période, pour seulement 119 camions qui étaient en attente », relève-t-il. Du côté de l’investissement, Pape Dieng déclare que grâce à l’appui, bienveillant du gouvernement, la SONACOS a pu mobiliser auprès des banques un financement suffisant qui permettra de couvrir les besoins, en attendant d’appréhender toutes les suites exigées par les circonstances à venir. De son point de vue, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il reste 4 à 5 mois pour la campagne.

Le directeur général de la SONACOS a annoncé que ce record de bonne qualité n’a jamais eu lieu au Sénégal depuis 1975. Les rendements à l’hectare et les récoltes ont augmenté de près de 30%. En effet, dit-il, le président de la République a voulu maintenir à 210 FCFA le prix du kilogramme pour une augmentation des revenus et du pouvoir d’achat des paysans afin de les soutenir. D’après ses explications, le prix fixé cette année rend les graines difficilement exportables. En effet, ajoute-il, la Chine qui est le principal importateur a enregistré une récolte de 18 millions de tonnes pour des besoins de 16 millions. C’est de ce point de vue qu’il convient de comprendre la décision des plus hautes autorités de suspendre la taxe à l’exportation sur l’arachide, pour permettre aux opérateurs d’écouler leur production vers l’extérieur. M. Dieng soutient que le gouvernement, ayant eu écho des inquiétudes exprimées par les opérateurs exportateurs, a pris cette mesure afin de leur permettre de participer à la campagne de commercialisation.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

EMIGRATION CLANDESTINE
EMIGRATION CLANDESTINE
VENTE DE DIESEL TOXIQUE AU SENEGAL
VENTE DE DIESEL TOXIQUE AU SENEGAL
DAHRA DJOLOFF : SUICIDE D’UN COMMERÇANT
DAHRA DJOLOFF : SUICIDE D’UN COMMERÇANT
FRAUDE AU BACCALAUREAT
FRAUDE AU BACCALAUREAT