Drame à Kalifourou : Il donne 5 coups de hache à son épouse et se retrouve égorgé
Un menuisier a administré à son épouse de 22 ans, sourde-muette, 5 coups de hache avant de se donner la mort

Drame à Kalifourou : Il donne 5 coups de hache à son épouse et se retrouve égorgé

Un menuisier a administré à son épouse de 22 ans, sourde-muette, 5 coups de hache avant de se donner la mort
Copyright © Senemedia.com


Les habitants du village de Kalifourou situé dans la commune de Linkéring (Vélingara) et frontalier avec la Guinée Conakry, n’oublieront pas si vite la fin de l’année 2017. Il s’agit d’une banale histoire ayant opposé, vendredi dernier, vers 13 heures, le menuisier Fodé Bâ, ressortissant de la Guinée Conakry, à son épouse Aïssatou Camara, âgée de 22 ans, sourde-muette. Les choses entre les deux époux ont vite dégénéré. Au cours de la bagarre qui a suivi une dispute entre le menuisier et sa femme, celle-ci a reçu 5 coups de hache de la part de son mari, lui occasionnant de sérieuses blessures à la tête, à la main gauche et sur le corps. Croyant que sa femme est morte, gisant dans une mare de sang, l’époux a pris la tangente. Ce sont les cris de détresse de quelques témoins qui alerteront le voisinage venu secourir la sourde-muette. Ils ont trouvé la victime baignant dans une mare de sang. Informés, les sapeurs-pompiers ont accouru sur les lieux et acheminé la victime au centre hospitalier régional de Tambacounda. Actuellement, Aïssatou Camara est dans le coma.

Quelques minutes après, les populations de la localité ont été informées de ce que l’époux se serait donné la mort en se tranchant la gorge avec un couteau. En tout cas, Fodé Bâ a été retrouvé égorgé. Alerté, les gendarmes et sapeurs-pompiers ont procédé au constat d’usage avant que la dépouille ne soit transportée à la morgue de l’hôpital régional. Des sources très bien aux faits de cette tragédie historique informent que cette thèse de suicide de l’époux a été balayé par les pandores qui avaient décelé quelques anomalies sur le corps de la victime. Pour lever le mystère qui entoure cette version de suicide au mari de la sourde-muette, nos sources précisent que tous les indices sont en train d’être exploités par les pandores de la brigade de Kalifourou.

Pour l’heure, aucune piste sur le mobile de ce drame n’est encore avancée par les enquêteurs. Juste des suppositions et des supputations avancées par-ci et par-là.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
UCAD : Affrontement entre policiers et étudiants
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Hydraulique : Perturbation sur la distribution de l’eau à l’horizon
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Pharmacie Nationale d’Approvisionnement : Les cadres et employés sont en colère
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec
Energie : La nouvelle identité visuelle de Senelec